Propulsé par Drupal

Les heures creuses; suivi de, L’ironie dans l’écriture de Carole David comme tactique de réappropriation de la langue au profit d’une autonomisationdes figures féminines