Propulsé par Drupal

2016-2017 - Narrations contemporaines : Poétique, parcours et pratiques

Horaire du séminaire: 
Séance 1: Physiologies des narrations contemporaines

vendredi 7 octobre 2016 de 9h30 à 12h, J-4935
Servanne Monjour (Université de Montréal): «Anamorphoses de la fiction contemporaine: l'écriture littéraire des données numériques»
Sophie Beauparlant (Cégep de Jonquière): «Avatars du scénario documentaire à travers le prisme de l'interactivité»

Séance 2: Culture populaire

vendredi 2 décembre 2016 à 14h, J-4225
Louis Paul Willis (UQAT): «Métalepse et culture populaire: nouveaux horizons de spectature»
Samuel Archibald (UQAM): «De quoi on parle quand on parle de narrativité? De quelques usages non littéraires des catégories du récit»

Séance 3: Personnages

vendredi 24 février 2017 à 10h, J-4935
Nicolas Xanthos (UQAC), «Narration et conception: plaidoyer pour un retour de la psychologie du personnage»
Jean-Marie Privat (Université de Lorraine), «Du paradigme indiciaire au sémiodrame. L'exemple du roman policier classique»

Séance 4: Écrans et cinéma

jeudi 23 mars 2017 à 9h30
Jean-Max Colard (Université Lille 3, Centre Pompidou), «Filmographie et récit de vie»
Bertrand Gervais (UQAM), «Fenêtres et interfaces. Le monde est-il ce qu’il paraît en culture de l’écran?»

Séance 5: Le romanesque

vendredi 21 avril 2017 à 14h
Marc Angenot (Université McGill): «La notion de gnoséologie romanesque»
Pierre Popovic (UdeM): «La narrativité n'est pas soluble dans le romanesque (Hugo, Angenot, Ernaux)»
 

UQAM

Le Séminaire Figura se propose d’interroger les formes de narrations contemporaines sans pour autant tourner le dos aux procédés narratifs plus classiques. Mais force est d’admettre que les nouvelles technologies et nouveaux médias et les formes d’écriture et de lecture qui s’y rapportent, opèrent sur les narrations des changements radicaux qui ordonnent autrement notre manière d’envisager les récits. Ces configurations fictionnelles inaugurent des postures esthétiques inédites qui imposent le renouvèlement des positions critiques. Par le biais de la question spécifique de la narration, ce sont ces nouveaux objets d’études que le Séminaire se propose d’explorer.