Propulsé par Drupal

Laissé·es-pour-compte et minores: penser l'oubli en études littéraires

Date : May 13, 2022
Category :
Comment : 0
13
Activité étudiante
Journée d'étude

La tradition des journées d'étude organisées par l'Association étudiante des cycles supérieurs en études littéraires (AECSEL-UQAM) est longue. Cette année, le comité organisateur vous a concocté tout un programme sous le thème des Laissé·es-pour-compte et minores: penser l'oubli en études littéraires.

L'événement aura lieu le vendredi 20 mai 2022 à la Salle des Boiseries de l'UQAM de 9h à 16h30.

 

Programme

9h – Arrivée des participant·es 

9h30 – Conférence de Lucie Robert (UQAM). «La vie littéraire contre le canon»

10h – Pause

10h15 – Panel 1 

Pénéloppe Ouellet (UQAM). Tisser une mémoire interdisciplinaire: Les cas des vulgarisatrices scientifiques 

Marie-Catherine Lapointe (UQAM). La propagande catholique aux éditions Fides: « Je me souviens »

11h15 – Pause

11h30 – Panel 2

Marilou LeBel Dupuis (UQAM). Le refus de genrer comme stratégie de résurgence autochtone dans «Noopiming» de Leanne Betasamosake Simpson

Cécile Noilhan (Université Toulouse Jean Jaurès). Être femme et écrire en occitan pendant la Seconde Guerre mondiale: les oubliées des histoires littéraires

12h30 – Dîner

Table ronde avec Bertrand Gervais accompagné de Pierre Gabriel Dumoulin, Ève Lemieux-Cloutier et Yohann Mickaël Fiset (UQAM). L’oubli: un impensé de la littérature

14h45 – Pause

15h – Panel 3

Jean-Nicolas Roy (Université de Sherbrooke). La pratique du roman parlementaire au tournant du 20e siècle

Kevin Berger-Soucie (UQAM). Une réception critique sans le texte : le cas des Advis (1642) de Marie de Gournay

Jaëlle Marquis (UQAM). Pas qu’une simple « adaptation à l’envers » : la novellisation comme récit de soi