Propulsé par Drupal
Savoirs des femmes

Journée d'étude "D'un siècle à l'autre, la jeune fille : modèle, idéal, utopie ?"

Author : Line Dezainde
Date : Apr 30, 2013
Category :
Comment : 0
13
Annonce

On prétend faire de la jeune fille une page blanche sur laquelle l’époux écrira ce qu’il voudra, comme au temps où la petite Française quittait le couvent juste pour ses noces… On prétend cela; mais l’éducation réelle contredit ces prétentions.  (1) 

 

 

Organisée par le programme de recherche sur les Savoirs des femmes, cette journée d’étude aura lieu à l’Université de Montréal (au 3200 rue Jean-Brillant, local B-3210), le mercredi 1er mai 2013 de 9 h 30 à 17 h 30. Elle inaugurera une exposition de manuels, livres illustrés, journaux, illustrations, pièces musicales et extraits de films d’époque qui se tiendra à la Bibliothèque des lettres et sciences humaines du 1er au 31 mai 2013.

De telles tensions nourrissent l’imaginaire des romanciers français, entre 1870 et 1925, qui construisent leur univers de papier autour du statut ambigu de la jeune fille et de la jeune femme. Dans cette période, il est souvent question des savoirs transmis ou interdits à la jeune fille qui s’apprête à devenir femme par le mariage. Toutefois, rares sont les critiques qui se sont penchés de façon approfondie sur ces savoirs tels que les problématisent la littérature et les représentations artistiques de la fin-de-siècle à l’entre-deux-guerres. Combler ces lacunes est l’objectif de notre programme de recherche, subventionné par le Conseil de Recherche en Sciences Humaines du Canada (CRSH, 2012-2015).

La jeune fille de cette époque ne peut échapper aux schémas qu’offre l’éducation pour la formater selon un modèle précis qui répond à la fois aux discours sociaux dont elle est l’objet de la part des instances religieuses, morales et médicales de même qu’aux images codifiées qui y sont associées dans les oeuvres de fiction. En cette fin de siècle où l’émancipation de la femme commence à occuper une place considérable, mettant ainsi en crise les cadres préalablement imposés, le besoin se ressent de créer des exemples et des contre-exemples. Les romans sont ainsi nombreux à tenter de montrer que l’accès à certains savoirs peut menacer l’ordre social établi, avant tout ceux qui concernent le corps et la sexualité. Le flirt, la mode, le droit y contribuent entre autres de différentes façons et trouvent un écho parfois subversif dans les romans et dans l’illustration.

Cette problématique incite à poser maintes questions : d’où viennent les savoirs des femmes ? Quelle forme prennent-ils ? Quelles en sont les répercussions ? De quelle manière influencent-ils leur comportement face à l’Autre ? Quelles f(r)ictions peuvent naître de la coprésence des anciens et des nouveaux savoirs émergents ? Enfin, la jeune fille et la jeune femme, objets de fiction à l’identité imprécise, peuvent-elles apporter une connaissance nouvelle ?

Notre démarche se propose de sortir du cadre traditionnel des études littéraires en faisant appel, non seulement à des auteur-e-s consacré-e-s (Colette, Proust, pour ne nommer que deux exemples), mais aussi à d’autres non canoniques dont les textes ont pourtant provoqué un engouement à leur parution (Rachilde, Félicien Champsaur, Catulle Mendès, par exemple). Elle s’intéresse également à d’autres médias, qu’il s’agisse d’illustrations, de musiques ou d’oeuvres cinématographiques, afin de montrer que la littérature est branchée sur d’autres aspects de la culture.

Cette journée d’étude nous offrira l’opportunité de nous interroger sur la construction identitaire de la jeune fille et de la jeune femme dans ses rapports avec le(s) savoir(s). Toute dimension et toute approche littéraire de la question, qu’elle soit sociologique, historique ou intermédiale, pourront être envisagées lors de communications d’une quinzaine de minutes. Sera également bienvenu tout matériel audiovisuel susceptible de soutenir la présentation.

 

Notez que vous pouvez suivre la journée à distance via le Webinaire en ligne (précisions ici)

Programme ici

Biographies des intervenantes ici

Participation / Organisation

Organisateur membre
Membre participant
Membre participant
Participant non-membre
Participant non-membre
Participant non-membre
Participant non-membre
Participant non-membre
Participant non-membre
Organisateur non-membre
Organisateur non-membre