Propulsé par Drupal

Présentation

Fondé en 1999 au Département d’études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, Figura, le Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire, réunit des chercheuses, des chercheurs et des équipes de plusieurs universités, issus de disciplines diverses (études littéraires et cinématographiques, arts visuels, histoire de l’art, traduction, sociologie, etc.).

Les sociétés sont pétries de mythes et de croyances, façonnées par des discours et des récits, des images, des textes et des œuvres qui en délimitent ou en redéfinissent les contours et les normes. De toute évidence, les sociétés contemporaines sont elles aussi soumises aux forces dynamiques et agissantes de l’imaginaire. Un décryptage de ces dernières s’impose, afin qu’un regard lucide et critique puisse être porté sur notre monde et sur son historicité. Tel est le mandat de Figura : décrypter les configurations de l’imaginaire par la documentation et l’étude de ses représentations, de ses dispositifs de médiatisation ainsi que de ses fondements historiques et épistémologiques. Un tel mandat repose sur la capacité des chercheur·e·s du Centre à exploiter et à étudier de façon circonstanciée des phénomènes culturels et symboliques, en premier lieu des objets littéraires, artistiques et médiatiques, ainsi que les dispositifs qui les sous-tendent. Autant en recherche qu’en recherche-création, les trois axes de cette programmation scientifique permettent : d’appréhender des phénomènes en mutation ou en cours d’élaboration, d’exposer les registres critiques, médiatiques et symboliques qui les sous-tendent, pour enfin déployer des stratégies d’étude et de mobilisation des connaissances relatives à l’imaginaire.

Le programme de Figura se déploie sur trois axes de recherche: Axe 1 - Mutations; Axe 2 - Médiations; Axe 3 - Pratiques.