Propulsé par Drupal

Les MATINÉES CRITIQUES du Comité étudiant Figura - Acte 3

Author : Guignard Sophie
Date : Jan 16, 2019
Category :
Comment : 0
13
Actualité étudiante
Atelier

Le comité étudiant de Figura vous convie à sa troisième rencontre mensuelle des MATINÉES CRITIQUES!

Le mémoire et la thèse supposent un bagage théorique solide. Néanmoins, nous n'avons pas toujours le temps de lire tous les textes critiques existants. Le comité étudiant de Figura propose donc de réunir les étudiants en cycles supérieurs dans le but de partager nos connaissances.
Lors de ces matinées, deux étudiants présentent quelques notions clés d'une approche critique ou des travaux d'un auteur. Afin d'illustrer ces concepts théoriques, nous réfléchirons ensemble sur un extrait de texte pour comprendre tout l'intérêt des éléments présentés dans une analyse littéraire.

Cette rencontre sera également une bonne occasion de discuter ensemble autour d'un café!

La séance aura lieu le mardi 12 février, de 10h à 12h en salle J-4935.

Au programme:

"L’ethnocritique de la littérature : présentation d’une nouvelle démarche d’analyse critique du texte littéraire. Concepts, méthodes, et applications" – Savannah Kocevar (UQAM/ U. de Lorraine)
Discipline critique récente au sein des études littéraires contemporaines, l’ethnocritique vise à articuler « une poétique du littéraire » et « une ethnologie du symbolique ». Nous verrons comment le fait de s’intéresser aux phénomènes de pluralité culturelle présents dans le texte permet de proposer une lecture nouvelle des textes littéraires. Nous nous intéresserons, entre autres, aux notions de polyphonie culturelle, de personnage liminaire ou encore de carnavalisation littéraire.

"Littérature et psychanalyse : le travail du texte" – Martin Hervé (UQAM)
Toute interprétation en psychanalyse s’appuie sur ce qui, dans la parole, insiste ou échappe, fait trou et, par là, fait sens. Cette forme particulière d'écoute peut aussi guider notre manière de lire les œuvres littéraires. L'objectif de cette séance est donc de ressaisir comment le principe de l’attention flottante, développé par Sigmund Freud, nous permet d'appréhender les textes à travers les logiques de leur écriture.