Propulsé par Drupal

Une littérature suspecte, ambiguë et trompeuse: narrations, oeuvres, auteurs non fiables

Appel à communication

Il faut s’imaginer un temps où l’éclat de la vérité, sa quête et son désir, se serait émoussé, où à l’authentique et stable unité des discours succéderaient une constante équivoque, une fuite du sens vrai et la découverte, comme en pelures d’oignon, de sens trompeurs, empilés. Ce temps n’existe pas, ce temps constitue plutôt un état de la pensée humaine et il qualifie divers retours modernes, lors desquels on a voulu opposer la vérité de la facticité à l’illusion de l’authentique. Pourtant, le présent colloque convie à penser notre époque comme ce temps de l’éclaté, et plus encore, la littérature de ce temps comme une littérature qui doit ruser, déjouer, filouter. Les truismes qui fondent cette pensée de notre temps, du soupçon à la perte des grands récits, jusqu’aux fins de la littérature, ne demandent pas à être présentés, ils suffisent à ériger l’ombre d’un contexte où la suspicion prend ses aises.

Les propositions de communication (300-400 mots), accompagnées d’un bref C.V. précisant votre affiliation institutionnelle et vos plus récentes réalisations, devront être envoyées au plus tard le 31 octobre 2016 à : litteraturesuspecte@gmail.com

Le colloque aura lieu les 29 et 30 mars 2017 à l'Université du Québec à Montréal.

Comité scientifique

Cassie Bérard
Samuel Archibald
Rachel Bouvet

Consultez l'appel complet en pièce jointe.

* Nous sommes ouverts à des propositions de chercheurs qui proviennent de l’extérieur du Québec, mais nous ne pouvons malheureusement nous engager à assumer les coûts reliés aux déplacements et au séjour.

Participation / Organisation

Organisateur membre
Organisateur membre
Organisateur membre
Fichier·s joint·s: