Propulsé par Drupal

Figures instantanées et retouchées

Programme

Le visage féminin à l’épreuve du récit et de l’image photographique
Période d'activité: 
2007 - 2010
Chercheur principal membre: 
Chercheur principal non membre: 

Ce projet s’inscrit dans une réflexion et une recherche théoriques et pratiques menées par les chercheures-créatrices depuis quelques années. Dès le début des carrières respectives des deux cochercheures, la recherche-création s’est trouvée au centre de leurs préoccupations. Elles publient de façon régulière des essais-fictions (des textes où s’allient réflexion et création), tant sous la forme d’articles que de livres, et ont obtenu une subvention FQRSC (recherche-création) en 2004. Delvaux travaille en classe et dans sa recherche sur un corpus féministe qui lui permet d’enseigner le décloisonnement des limites théorie-fiction et de diriger des étudiants qui sont intéressés non seulement par la théorie, mais aussi par la création. Mavrikakis enseigne la création à l’Université de Montréal et dirige des mémoires de création tout en continuant à faire de la recherche théorique. Cette articulation de la création et de la recherche se trouve au centre du regroupement de ces deux chercheures. L’originalité de leur démarche a été de toujours mêler écriture créative et réflexion. En ce sens, le présent projet est le fruit d’années de travail consacrées à une pratique théorique qui pense l’alliance des chercheurs, des médias mais aussi et surtout de la recherche et de la création.

L’objectif principal de ce programme de recherche-création est d’articuler une réflexion théorique sur le visage féminin dans les récits et images photographiques contemporains à une pratique créatrice intermédiale – alliance de l’écriture et de la photographie – qui tiendrait compte d’une impossible figuration politique et esthétique du féminin à l’heure actuelle.  L’objectif second de ce travail est de saisir (par l’analyse d’un corpus de textes et de photos) et de mettre en scène (par la production d’oeuvres) les différentes temporalités qui coexistent dans la création d’images photographiques et de textes littéraires. Ce projet s’articule autour de 3 axes théoriques et pratiques : 1) Théories féministes; 2) Le visage: aspects littéraires, visuels, philosophiques, historiques; 3) Le temps de la création photographique et littéraire : instantanés et retouches.

Dans un premier axe théorique, il s’agit d’analyser des textes et des photographies contemporains où sont mis en scène, par des artistes femmes, des visages féminins (cela donnera lieu à des articles savants et à un essai de 200 fragments, écrit à quatre mains).