Propulsé par Drupal

A-2017 - Mutations du populaire

Horaire du séminaire: 

Automne 2017

Département d'études littéraires et doctorat en sémiologie - UQAM

Orienté vers l’étude des mutations majeures dans la culture populaire contemporaine, ce séminaire vise à unir la trajectoire intellectuelle d’analyse du populaire amorcée dans les années 1950 par l’équipe de la revue Communications (R.  Barthes,  E.  Morin,  U.  Eco,  etc.)  avec  le  travail  qu’entamaient  ces  mêmes années les pionniers anglais des cultural studies de même qu’avec les interprétations sur la société de masse qui s’effectuaient dans l’espace nord- américain autour de l’anthologie de B. Rosenberg et D. White (Mass Culture, 1957) et de la figure tutélaire de M. McLuhan. La situation unique de Montréal, à mi-chemin « géopoétiquement » entre ces différents domaines culturels, tant sur le plan de la théorie que des pratiques, en fait un observatoire privilégié de la culture populaire à la fois de tradition européenne et nord-américaine, jusque dans l’apport des autres cultures représentées aussi dans la ville (hispano- américaines, asiatiques, arabes, etc.). Notre objectif sera ici d’effectuer la mise à jour des études de la culture populaire en recueillant les tendances contemporaines dans la fiction à l’aune des développements théoriques récents.

Il s’agira ici donc de constater l’émergence massive des esthétiques réflexives dans la fiction populaire des trente dernières années, d’étudier le développement des communautés interprétatives à l’heure des médias sociaux, d’interroger  l’importance  du  genre  dans  la  composition  des  corpus contemporains et de comprendre les traits caractéristiques des esthétiques cultes. Tous les domaines de la fiction populaire actuelle (littérature, cinéma, bande dessinée, cyberculture, etc.) seront contemplés ici, dans leurs rapports transmédiatiques et en privilégiant l’axe qui les relie à des corpus de la littérature populaire  moderne  (le  « nouveau  gothique »,  le  néo-baroque,  le  post-polar, l’avant-pop, etc.).

Ce séminaire permettra en outre de parachever leur formation à tous les étudiants qui se sont intéressés au niveau du baccalauréat au profil « Pratiques littéraires et culturelles », en faisant culminer le trajet épistémologique entamé avec les cours « Théories et discours critiques de la culture populaire » et ceux consacrés aux différents genres littéraires dit « populaire » (érotique, policier, science-fiction, fantastique, d’aventure et feuilleton).