Propulsé par Drupal

H-2020 - Poétique des lieux et des non-lieux

Individu·s lié·s: 
Horaire du séminaire: 

Hiver 2020

Département des littératures de langue française - Université de Montréal

Ce séminaire se consacrera, à travers la littérature, à l’idée du non-lieu tel que pensé par Marc Augé: « Si un lieu peut se définir comme identitaire, relationnel et historique, un espace qui ne peut se définir ni comme identitaire, ni comme relationnel, ni comme historique définira un non-lieu».

Nous tenterons de voir comment la littérature contemporaine investit le non-lieu, comment elle s’approprie et transforme les représentations des lieux pour y explorer les passages, les échanges, les transitions, les impossibilités de rencontre ou de présence. Si une réflexion sur la place du flâneur a défini notre pensée de la modernité depuis Baudelaire, il semble que les manifestations de l’art et de la littérature actuels développent un dialogue renouvelé avec ce personnage du flâneur toujours davantage en transit, en «exil». Elles le reprennent donc pour le réactualiser et l’adapter.
Comment les œuvres littéraires de nos jours se positionnent-elles face à cette notion de non-lieu? Comment permettent-elles de remettre en question l’idée que le non-lieu est un espace non relationnel, ni identitaire? Quel lien le texte littéraire entretient-il avec le lieu ou le non-lieu? Peut-on encore penser le livre comme lieu? À travers des textes portant sur la gare, l’aéroport, le train, l’avion, le bateau, le bus, le métro, le web, le supermarché, le centre commercial, le parking, le cybercafé, le pop-up shop et même le cimetière, les étudiant-e-s seront invité-e-s à travailler en recherche ou en recherche-création les poétiques actuelles du non-lieu.
Statut du séminaire: 
En cours