Propulsé par Drupal

Deux premiers titres de la collection « L’Archive littéraire au Québec »

Author : Virginie Harvey
Date : Apr 10, 2009
Category :
Comment : 0
13
Parution

Bernard Andrès annonce la parution des deux premiers titres de sa nouvelle collection aux Presses de l’Université Laval : « L’Archive littéraire au Québec ».

Présentation

La réédition de ce journal anonyme nous replonge dans le fracas des bombes qui s’abattent sur la capitale de la Nouvelle-France. Plus que le détail des manœuvres militaires, nous suivons au jour le jour le comportement d’une population résolue à tenir tête à l’ennemi. C’est de l’intérieur que nous vivons cette bataille racontée dans un style alerte, non dépourvu d’ironie, tant à l’égard des Anglais que des généraux français et des profiteurs de guerre canadiens. Plus de 400 notes permettent au lecteur de mieux connaître chacun des acteurs du siège, ainsi que les circonstances de l’événement qui provoque toujours des controverses 250 plus tard.

Lancement et séances de signature

Présentation

St. John de Crèvecœur et les Lettres d’un fermier américain est le tout premier ouvrage québécois consacré à l’œuvre et à l’existence de St. John de Crèvecœur. On y trouve une traduction intégrale des Letters from an American Farmer, ainsi qu’une étude fondée sur de nombreux documents d’archives dont l’existence avait échappé aux chercheurs. Cette publication jette de nouvelles lumières sur le séjour de St. John de Crèvecœur en Nouvelle-France et change radicalement l’image que l’on a pu se faire, jusqu’à ce jour, de l’auteur et de ses écrits.

« L’Archive littéraire au Québec »

Cette nouvelle collection prolonge les travaux du groupe de recherche « ALAQ » dirigé depuis 1991 par Bernard Andrès à l’Université du Québec à Montréal. « L’Archive littéraire au Québec » s’intéresse au statut de l’archive et aux sources de la littérature et de la critique québécoises. On y privilégie la phase émergente des faits littéraires et le processus de leur institutionnalisation. Cette approche de l’archive s’avère déterminante dans la construction d’un savoir historique. Elle questionne les conditions d'apparition, de sélection, puis d'exploitation des sources : comment penser celles-ci, définir le mémorisable et relire l’histoire.

Consacrée prioritairement au Québec, des origines à nos jours, mais ouverte à l'ensemble des Amériques, cette collection interroge les rapports que les sociétés du Nouveau Monde entretiennent avec l'archive, les lettres et la mémoire.

Voir aussi

Programme·s lié·s: