Propulsé par Drupal

(ANNULÉ) "L’écart technologique: l’inscription du numérique dans le roman contemporain" - 5e séance du séminaire Narrations contemporaines UQAC

Author : Guignard Sophie
Date : Jan 07, 2020
Category :
Comment : 0
13
Conférence
Séminaire

En raison de la fermeture des universités et des consignes de prévention concernant la pandémie de Coronavirus, cette activité est annulée. Plus d'informations à venir sur le report possible de l'événement.

 

Figura antenne UQAC est heureux de vous inviter à la dernière conférence de son cycle 2019-2020!

Cette séance acueillera Sophie Marcotte pour une conférence intitulée «L’écart technologique: l’inscription du numérique dans le roman contemporain».

Une part de plus en plus importante de la production romanesque contemporaine cherche à illustrer l’usage courant, quotidien, de l’Internet, des réseaux socionumériques et des dispositifs permettant d’échanger des courriels et des textos. Parmi ces romans, certains ne font que refléter les nouveaux modes de vie induits par l’usage du numérique, alors que d’autres cherchent à problématiser le rapport de l’individu aux différentes plateformes et aux échanges qui en émanent, et le nouveau rapport au monde qui en découle. Dans les deux cas de figure, le roman s’écarte. D’une part, le roman s’éloigne de la «norme», au plan de la narration, par l’insertion dans le fil du récit, de statuts Facebook, de tweets, de courriels et de textos, qui reproduisent visuellement les usages des différents dispositifs et plateformes et qui jouent un rôle dans la progression de l’intrigue. D’autre part, le roman fait ressortir un écart entre les diverses technologies et les compétences spécifiques nécessaires à leur bon usage. En effet, certains récits font ressortir l’incompétence technoscientifique de l’individu contemporain, qui est parfois liée à une incompétence au plan social. L’incompétence technologique et l’incompétence sociale sont essentiellement traitées sur un mode ironique; le discours qui s’inscrit en filigrane des récits suggère que les avancées technologiques contribueraient à faire ressortir l’ignorance et la bêtise humaines. C’est ce sur quoi nous insisterons dans le cadre de notre présentation, en prenant appui sur un corpus de romans français, britanniques et québécois.

Tous.tes les étudiant.e.s, chargé.e.s de cours et professeur.e.s sont invité.e.s à se joindre à nous pour assister à cette conférence!

Au plaisir de vous voir le 24 mars prochain!

 

Participation / Organisation

Membre participant
Organisateur membre
Organisateur membre
Organisateur membre
Organisateur membre

Voir aussi

Séminaire·s lié·s: