Propulsé par Drupal

La question du père dans la fiction québécoise contemporaine

Programme

Analyse féministe comparative de la production masculine et féminine (1975-2000)
Période d'activité: 
2001 - 2005
Chercheur principal membre: 

Le projet de recherche proposé est une analyse comparative de la figure du père et de la relation père-enfant dans la prose fictionnelle québécoise masculine et féminine depuis 1975, menée à la lumière de la critique féministe d'inspiration surtout psychanalytique. Les objectifs de cette recherche sont d’étudier la question de la paternité et du rapport père- enfant dans la fiction québécoise contemporaine, en examinant les différentes formes que peuvent prendre la paternité et le rapport au père, ainsi que les liens entre rapport au père et forme textuelle; et de confronter les textes masculins et féminins au moyen d'une analyse comparative. Ce projet porte sur une problématique, la relation au père, très peu étudiée dans une perspective féministe; il puise à la fois dans les théories féministes et masculinistes; et il repose sur une approche comparative ou différenciée homme-femme assez peu fréquente dans les études littéraires, laquelle devrait apporter une contribution à l'étude de la double spécificité des écritures au féminin et au masculin.

Le cadre théorique général est une psychanalyse revue et corrigée au féminin. L’introduction d’un corpus masculin implique également de puiser dans les « Men’s Studies » (études masculinistes), qui éclairent autant la question de la formation de l’identité sexuelle masculine au contact des parents que celle de la paternité et du rapport père-enfant tout au long de la vie. Les théories narratologiques et de l’énonciation permettront de tenir compte des aspects formels des textes à l’étude dans la mesure où ils sont déterminés par la relation père-enfant. Le corpus de cette étude est constitué par la prose fictionnelle québécoise des 25 dernières années, masculine et féminine, qui met en scène le rapport père-fille ou père-fils.