Propulsé par Drupal

La (re)présentation du sujet dans la poésie québécoise de 1980 à aujourd’hui

Programme

Période d'activité: 
2003 - 2008
Chercheur principal membre: 

Depuis 1980, plusieurs poètes québécois affichent un parti pris individualiste qui se manifeste notamment par une affirmation du sujet individuel et une valorisation de l’intime. Ce phénomène n’a pas manqué d’être remarqué par la critique tant médiatique qu’universitaire. Si une partie de la recherche actuelle en littérature québécoise manifeste le souci de mettre en perspective ce qu’il est convenu d’appeler la littérature intimiste, en s’attachant à ses dimensions esthétique, psychologique et éthique, encore aucune étude portant spécifiquement sur cette question n’a été menée sur la poésie québécoise actuelle. Or, dans notre société de plus en plus apolitique et areligieuse, où les discours éthique et politique sont dans une large mesure pris en charge par les artistes et les intellectuels, il importe de tendre une oreille attentive à ce que leur discours, en l’occurrence la poésie, donne à entendre du monde tel qu’il est et tel qu’il pourrait être.

À partir d’un corpus constitué de 14 œuvres poétiques québécoises publiées entre 1980 et aujourd’hui, il s’agit d’étudier les modes de (re)présentaton du sujet, d’observer la façon dont le discours poétique s’inscrit dans la réalité contemporaine et ce qu’il en donne à saisir, dans le but de mettre en lumière les dimensions éthique et philosophique de la poésie actuelle. Ce programme de recherche, qui rejoindra et alimentera d’importants travaux en cours sur la poésie contemporaine, contribuera à une meilleure connaissance du corpus littéraire québécois de même qu’à l’avancement des recherches sur l’évolution des formes d’expression artistique et leur impact sur les sociétés occidentales actuelles.

Cette recherche s’inscrit dans une perspective à la fois philosophique et rhétorique et s’alimente aux travaux récents sur le lyrisme en poésie contemporaine.

L’étude comporte 3 volets :

  1. Identifier les stratégies rhétoriques et les cadres discursifs permettant au sujet poétique de se situer dans les espaces physique et symbolique et ainsi de se définir comme individu.
  2. Observer comment ces lieux d’ancrage de l’identité du sujet poétique modulent son rapport au langage et, éventuellement, son rapport au monde.
  3. Définir la poésie intimiste et préciser le rôle qu’elle occupe dans les discours littéraire et social.