Propulsé par Drupal

Collection Approches de l’imaginaire

La création littéraire en mouvement. Approches réflexives

La création littéraire en mouvement. Approches réflexives

Marc André Brouillette.  2020.  La création littéraire en mouvement. Approches réflexives. Approches de l'imaginaire. :280.
Au fil des dernières décennies, la création littéraire a connu une remarquable évolution, tant dans les programmes scolaires et universitaires que dans nos vies quotidiennes. Plus qu’un simple engouement, ce développement marque une importante transformation dans la façon de percevoir la nature et l’apport de la création littéraire, que ce soit sur le plan individuel ou collectif.

Littérature et géographie

Littérature et géographie

Rachel Bouvet.  2018.  Littérature et géographie. Approches de l'imaginaire. :272.

Cette anthologie rassemble des textes essentiels pour penser les rapports entre littérature et géographie. Depuis la fin des années 1980, les échanges se sont intensifiés, de nouvelles approches théoriques ont vu le jour, et même si ces deux disciplines demeurent sur bien des points étrangères l’une à l’autre, on peut dire que le dialogue a été fructueux.

La preuve par l'image

La preuve par l'image

Vincent Lavoie.  2017.  La preuve par l'image. Approches de l'imaginaire. :298.

Alors que l’on suspecte plus que jamais les images d’abuser de notre crédulité, il importe de rappeler qu’elles ont été – et demeurent – de puissants vecteurs de vérité. Les textes réunis dans cette anthologie – la première de cette collection entièrement dédiée à l’image – sont issus d’une multitude de domaines, tous invités à statuer sur les pouvoirs probatoires des images : histoire du droit, histoire de l’art et de la photographie, médecine, criminalistique, anthropologie visuelle et communication.

Imaginer la violence. Perspectives Nord-Sud

Imaginer la violence. Perspectives Nord-Sud

Isaac Bazié, Carolina Ferrer.  2015.  Imaginer la violence. Perspectives Nord-Sud. Coll. «Approches de l'imaginaire». :242.

L’histoire de l’humanité s’est construite par la confrontation entre des visions du monde opposées, par les difficiles rapports entre des peuples qui participèrent à des processus de colonisation, d’hybridation, de décolonisation, d’indépendance, de démocratisation.

L'imaginaire littéraire du numérique

L'imaginaire littéraire du numérique

Samuel Archibald, Sophie Marcotte.  2015.  L'imaginaire littéraire du numérique. Coll. «Approches de l'imaginaire». :220.

Le livre imprimé est aujourd’hui confronté à son double numérique, la liseuse, et le milieu du livre semble promis aux mêmes questionnements et déchirements que l’industrie du cinéma et de la musique. Si la culture lettrée prophétise les mutations de son principal support depuis la fin du xixe siècle – depuis la « phonographothèque » d’Octave Uzanne
(1894) aux machines littéraires de Ted Nelson (1965) en passant par le Memex imaginé par Vannevar Bush (1945) –, l’idée d’un dépassement du livre a explosé avec l’avènement de l’informatique.

Perspectives croisées sur la figure. À la rencontre du lisible et du visible.

Perspectives croisées sur la figure. À la rencontre du lisible et du visible.

Bertrand Gervais, Audrey Lemieux.  2012.  Perspectives croisées sur la figure. À la rencontre du lisible et du visible.. 3:312.

La figure est un signe dynamique aux fonctions multiples : elle est un foyer de l’attention, mais elle peut aussi servir d’interface et de relais, elle appelle et suscite des réactions et des discours, elle engage l’affectivité du sujet qui l’aborde et joue parfois le rôle de principe interprétatif. Figurer, c’est percevoir, imaginer et manipuler une forme, c’est s’investir dans des processus affectifs et symboliques.

L'imaginaire de l'être artificiel

L'imaginaire de l'être artificiel

Au début des années 1980, Jean-François Lyotard proclamait la fin des grands récits. Il en existe au moins un qui perdure encore. Il s’agit de la volonté, persistante chez l’espèce humaine, de créer un être à son image. Curiosité intellectuelle et scientifique s’interdisant d’imposer des frontières au savoir, fantasme de volonté de puissance visant à prendre la place de Dieu, fascination pour la figure du double : ces questions traversent ce qu’on pourrait nommer l’imaginaire de l’être artificiel.

Jean-François Chassay.  2010.  L'imaginaire de l'être artificiel. :248.