Propulsé par Drupal

Chaire de recherche du Canada sur les Arts et les Littératures Numériques (ALN) - 2015-2022

Type d'équipe: 
Chaire de recherche
État de l'équipe: 
Équipe active
Type de subvention: 
Date·s de la subvention: 
2015 - 2022
Période d'activité: 
2015 - 2022
Titulaire(s): 


La transition d’une culture du livre à une culture de l’écran et de l’image, dont le dispositif prédominant est l’écran d’ordinateur ouvert sur un réseau, nous expose à un changement de paradigme quant à la manière de produire et d’assurer la transmission des pratiques culturelles et de leurs manifestations artistiques, littéraires et numériques. Elle exige que nous jetions un regard critique sur l’imaginaire contemporain, marqué par ces pratiques, que nous investiguions les formes cognitives, identitaires et communautaires qui en découlent et que nous repensions nos stratégies de diffusion et  nos méthodologies de recherche et de création en arts et lettres.

Le projet de Chaire a pour objectif de dynamiser de façon soutenue la recherche au NT2 et de développer le plein potentiel de cette infrastructure, pionnière dans l’étude des pratiques numériques et de la culture de l’écran.En ce sens, la Chaire poursut trois objectifs: 1) étudier les pratiques artistiques et littéraires déployées en contexte numérique;  2) témoigner des manifestations d’une culture de l’écran et de son impact sur l’imaginaire contemporain; 3) développer des méthodologies et des stratégies de recherche en arts et lettres, reposant sur les technologies contemporaines. Ces objectifs définissent trois axes de recherche :

Axe 1 : Pratiques artistiques et littéraires en contexte numérique. Qu’ont en commun les pratiques artistiques et littéraires contemporaines? Comment se déploient-elles dans un contexte où culture du livre et culture de l’écran cohabitent? Comment s’adaptent-elles au numérique? L’heure n’est plus au simple constat de l’existence d’une culture, voire d’une esthétique numérique, mais à l’étude soutenue de leurs manifestations, qu’elles aillent du côté du cyberespace et de son imaginaire technologique ou celui de la culture populaire contemporaine, hybride et changeante. L’enjeu est non seulement de proposer des analyses d’œuvres, mais de dresser un véritable portrait de la production actuelle à partir  du Répertoire des arts et des littératures hypermédiatiques monté par le NT2.

Axe 2 : L’écran : pour une archéologie conceptuelle. Une folie du voir (Buci-Glucksman, 2002) surdétermine notre passage à une culture de l’écran, qui se manifeste notamment par une omniprésence de ces dispositifs numériques d’inscription, de traitement et de visualisation de l’information, qu’elle soit textuelle, visuelle ou audio. Cette culture de l’écran est marquée par une image que l’on manipule, par opposition à une image que l’on regarde, par une iconotextualité (relations textes et images) devenue prépondérante, par des dispositifs techniques conviviaux et par un rapport au monde renouvelé. Elle entérine une réalité de plus en plus prégnante, celle d’une image devenue modalité identitaire et processus de connaissance. L’objectif de cet axe est de comprendre les présupposés et les implications de cette culture de l’écran en termes culturels et symboliques. Quelle place est dévolue à la littérature dans un monde d’écrans où l’image domine, où la visibilité (Heinich, 2012) semble l’emporter sur la lisibilité? Comment penser la fiction quand elle migre du livre à l’écran ?

Axe 3 : Environnements de Recherches et de Connaissances : vers un écosystème numérique L’apparition de pratiques artistiques et littéraires ancrées dans le numérique requiert le renouvèlement des modes d’organisation, de production, de diffusion et de valorisation de la recherche. C’est dans cette optique que l’infrastructure du NT2, sur laquelle repose le projet de Chaire de recherche sur les arts et les littératures numériques, a conceptualisé, développé et commencé à mettre en ligne une série d’Environnements de Recherches et de Connaissances (ERC). Ces ERC sont des ressources complexes, ouvertes à tous (Open Access) et déployées en temps réel, dynamiques et en développement continu, offrant des résultats de recherche et des strates d’analyse. Une telle ressource est à la culture de l’écran ce que le codex est à la culture du livre, c’est-à-dire son dispositif premier d’organisation, de transmission et de valorisation de l’information. Même si une première version de ces ERC existe déjà, il importe maintenant d’alimenter ces bases de données de façon soutenue et, surtout, de compléter leur conceptualisation et les faire évoluer en les ajustant notamment aux exigences du web sémantique. L’objectif est d’établir, en milieu universitaire, un véritable écosystème numérique, fondé sur des protocoles de sémantisation de données, dans le but de constituer une encyclopédie dynamique sur les arts et les littératures numériques. Il importe aussi de réfléchir aux implications des dispositifs numériques sur la recherche en arts et en lettres.

 

Voir aussi

Séminaire(s) lié(s)